Ce n’est un secret pour personne, la mission d’un freelance n’est pas éternelle, elle a un début et une fin. Et si tout au long du chemin tout n’était que calme et volupté (nous n’en doutons point), il va maintenant falloir vous quitter en beauté et voguer tous les deux vers de nouvelles aventures. Et quoi de mieux qu’un dernier entretien, un dernier tête à tête pour discuter et mettre à plat tous les éléments (positifs et/ou négatifs) qui ont jalonné votre expérience commune ? Une discussion constructive pour l’un comme pour l’autre et prometteuse pour l’avenir. Et la suite ? La suite, il vous appartiendra de l’écrire sur la base de ce qui ressortira de ce dernier « brainstorming ». Cet ultime chapitre servira-t-il de prémices d’un nouveau tome jalonné de nouvelles missions ? A vous de voir si vous voulez ou non entamer un nouveau livre et ouvrir la porte à une relation pérenne avec vos freelances actuels et potentiels. Croyez-nous, vous avez tout à y gagner. Nous allons vous montrer comment faire rimer fin de mission et début d’une nouvelle partition.

Un feedback à 360°

En tant que manager ou dirigeant d’entreprise, vous connaissez l’importance et la portée d’un feedback pour votre société et vos salariés, un retour quel qu’il soit tant au niveau de leurs compétences, des objectifs qu’ils ont atteints et de leur ressenti par rapport à l’entreprise, de leur bien-être au travail. Cet entretien vous permet de jeter les bases (pour un nouvel employé) et d’asseoir une relation de confiance entre vous, de grandir et d’évoluer dans la même mouvance. 

Eh bien figurez-vous qu’il en va de même pour vos freelances. 

Gérer une collaboration avec des travailleurs externes n’est pas une mince affaire. C’est un partenariat de confiance et les missions, courtes ou longues, sont vécues de manière plus ou moins intenses pour les deux parties qui se donnent à fond pour atteindre les objectifs de leur projet commun. Une relation win-win  à la fin de laquelle il est important de dresser le bilan et d’entamer une discussion en toute bienveillance en reprenant les points essentiels de cette expérience. L’heure des bilans a donc sonné et il faut maintenant vous atteler à capitaliser un maximum sur cette dernière note qui résonnera pendant longtemps dans la tête de votre interlocuteur et qui, à coup sûr, vous apprendra beaucoup de choses à vous aussi. 

Tout d’abord, un freelance attendra de cette réunion une totale transparence sur la mission et le travail qu’il vous a livré. Soyez donc franc et allez droit au but : mettez en lumière ses points forts, prenez  le temps de soulever ses (éventuelles) faiblesses ou les désaccords que vous avez rencontrés et parlez de la manière constructive dont vous vous en êtes sortis. Dégagez ensuite des axes d’amélioration qui lui permettront de se remettre en question de manière proactive et d’aborder peut-être ses futures missions sous un autre angle. Proposez-lui aussi de lui rédiger des recommandations, des avis sur ses différents profils professionnels, voire même d’apposer votre logo en back link sur son site Internet.

Ne perdez pas de vue qu’un freelance a déjà roulé sa bosse et qu’avant vous, il a travaillé pour d’autres sociétés et que son expérience passée et les comparaisons qu’il a pu établir sur l’un ou l’autre domaine  peuvent être porteuses et engendrer de nouvelles idées, être synonyme pour vous de développement et d’amélioration pour votre business et la croissance de vos affaires. Mais pas que… 

Si vous désirez continuer à travailler avec des travailleurs indépendants et, pourquoi pas, vous créer tout un réseau répondant à la myriade de projets qui mûrissent dans votre tête et à vos attentes professionnelles, l’accueil que vous leur réservez et l’expérience en la matière que vous avez à leur offrir définiront les clés de votre succès. Prenez donc le temps lors de ce dernier entretien de prêter une oreille attentive sur leur ressenti et n’hésitez pas à aborder ces différents sujets :

  • l’accueil réservé était-il correct et à la hauteur de ce qu’ils attendaient ?
  • le cadre de travail que vous aviez défini au début de la mission a-t-il bien été respecté ?
  • la communication s’est-elle bien déroulée entre vous et surtout entre vos salariés et votre freelance ? 
  • au niveau de l’inclusion, s’est-il senti intégré ou au contraire mis à l’écart ? 
  • la méthode de travail lui convenait-elle ? Tout était-il suffisamment clair et bien expliqué? 

Autant d’éléments et de réponses grâce auxquels vous pourrez dresser une liste d’éventuelles améliorations à prévoir afin d’envisager aux mieux vos futures expériences avec des freelances et de leur offrir tout le confort dont ils ont besoin pour s’épanouir au sein de votre entreprise et vous livrer un travail dans les règles de l’art.

two people collaborating

Et la suite de la partition, à deux ou quatre mains ?

Vous l’aurez compris, pour la pérennité de vos relations et les futurs projets de votre entreprise, il vous faut miser sur la fidélisation de votre réseau de freelances. Ceux-ci, tout comme vos clients, peuvent vous faire une publicité dantesque auprès de leur entourage professionnel ou au contraire ruiner votre réputation. Ils parleront sûrement de leur expérience au sein de votre entreprise, vos chemins se croiseront peut-être à nouveau et ils peuvent aussi vous recommander à d’autres professionnels. Il est donc primordial de leur faire vivre une belle aventure et de tout mettre en œuvre pour améliorer les quelques petits points qui laissent encore à désirer. N’oubliez pas que cet ultime entretien façonnera leur dernière impression et de là dépendra le futur de vos relations.

À bon entendeur…

Télécharger le guide