Afin de célébrer la nouvelle année de manière singulière, l’équipe Brand de Malt s’est lancée dans un projet ambitieux, celui de faire parler la créativité de sa communauté d’indépendants. Le brief : donner carte blanche à des freelances européens – français, allemands, espagnols ou encore néerlandais – afin qu’ils imaginent et conçoivent, au moyen de leurs expertises métier respectives, la carte de vœux de leur choix. Un projet réalisé en collaboration avec 9 freelances d’horizons divers et qui a donné naissance à 5 cartes de vœux (au format numérique et papier), à un site web dédié, 1 vidéo de campagne et 5 vidéos interview. Rémi Grousset, Brand Manager chez Malt, aux manettes de cette campagne, nous en dévoile les coulisses.

Hello Rémi, peux-tu te présenter et nous expliquer la genèse du projet “Happy New Year par Malt” ?

Je suis Rémi Grousset, Brand Manager chez Malt depuis maintenant 2 ans. L’équipe Brand est aujourd’hui composée de 4 personnes parmi lesquelles deux Brand Designers et une Cheffe de Projet. En quelques mots, nous sommes garant de la vision de la marque et de la cohérence de toute l’expérience utilisateur sur Malt. Nous travaillons sur divers projets allant de la refonte de l’identité de marque, à l’orchestration de campagnes publicitaires ou encore la création de contenus visuels. 

La carte de vœux est un moment fort de communication et ce, pour beaucoup d’entreprises. Mais, parmi le flot de contenus publiés et envoyés durant cette période, nous avions la volonté de nous réinventer, de sortir de notre zone de confort et de proposer quelque chose de différent. Et, quoi de mieux pour cela que de faire appel à la créativité de notre communauté de freelances, qui mélange non seulement des compétences diverses mais aussi des expériences et des nationalités plurielles (Malt rassemble une communauté de plus de 310 000 freelances en France, en Allemagne, en Espagne, en Belgique et aux Pays-Bas). Enfin, c’était aussi le moment opportun pour nous – et légitime – d’accoucher d’une idée que nous avions en tête depuis très longtemps : réaliser un projet de A à Z avec les freelances. 

  • 2021_GREETINGCARDS_RVB3
  • 2021_GREETINGCARDS_RVB9
  • 2021_GREETINGCARDS_RVB7
  • 2021_GREETINGCARDS_RVB11
  • 2021_GREETINGCARDS_RVB5

En quoi consiste le projet et comment s’est déroulée la collaboration avec les 9 freelances ? 

Le concept de l’opération était assez simple : les freelances avaient pour objectif de concevoir des cartes de vœux qui valorisent et transmettent leur vision du freelancing pour 2022. Ils devaient bien sûr garder une harmonie entre leurs univers créatifs et notre identité de marque et nous avions forcément des contraintes de temps et de budget mais hormis cela, ils avaient vraiment une très grande liberté d’expression !

Pour mettre en place la campagne, nous avons, dans un premier temps, fait une sélection de freelances sur Malt. Tous devaient avoir la capacité de réaliser visuellement des cartes de vœux. C’est pourquoi notre choix s’est rapidement tourné vers des métiers liés au graphisme, à la DA ou encore à l’écriture (L’opération a rassemblé une illustratrice, un motion designer, un duo de photographes, une creative developper et un copywriter*). Mais nous aurions pu aller encore plus loin et collaborer par exemple avec un sound designer. 

Ce n’est pas tout, car dès le début du projet, nous avions fait appel à l’expertise d’un Directeur de Création, Gael Bidegaray, afin de nous aider à définir et à pousser le concept créatif. Et pour expliquer ce concept et en dévoiler les coulisses, nous avons travaillé avec Rafael Covo, Réalisateur / monteur / Motion designer des vidéos et Pierre Grosjean, Product Designer qui a conçu le site de la campagne

C’était excitant et particulièrement plaisant de recevoir leur différentes propositions créatives, et j’ai réellement eu le sentiment que c’était partagé. Ils étaient flattés de participer à l’opération, trouvaient l’idée innovante et le fait qu’ils soient entièrement libres dans l’exécution a été très appréciée. 

*Sheina Szlamka, Illustratrice freelance – Ravianne Van Vliet, Copywriter freelance – Jonas Anders, Motion Designer freelance – Keny Zachelin, Creative Developer freelance – Annie & Mary, Photographers freelance.

Malt_Card

Tu as fait le choix de collaborer avec des freelances, plutôt qu’avec une agence créative, ce qui est habituellement le choix de beaucoup d’entreprises pour ce type de projet Brand. En quoi cela est-il différent ? 

C’est vrai qu’en faisant appel à une agence, on interagit directement avec un chef de projet qui est ensuite chargé de briefer les équipes créatives et de suivre l’exécution des différents livrables. C’est très confortable en tant que client. Mais dans le cadre de ce projet, faire appel à des freelances d’horizon divers nous a permis de multiplier les possibilités créatives. Les freelances ont chacun leurs expériences, leurs visions, leurs manières de travailler, ils n’ont pas la même culture et c’est ce qui selon moi fait la force du projet. Cette opération a été aussi l’occasion pour l’équipe de se remettre dans la peau d’un utilisateur, d’un client qui passe par Malt pour trouver des freelances et donc d’en observer les bénéfices comme les contraintes.