En amour comme dans le monde du travail, construire une relation durable demande des efforts. Les freelances n’échappent pas à la règle, surtout si votre entreprise veut attirer les meilleurs talents. Comme avec des employés salariés, vous devrez organiser des points réguliers pour communiquer, même après le rendu du dernier livrable. Trop souvent oublié, ce retour d’expérience en fin de mission représente une étape clé de votre collaboration. Il fait écho au rapport d’étonnement, quand un nouvel employé rejoint l’entreprise : c’est l’occasion de dresser un bilan et d’échanger des critiques constructives. Appuyez-vous sur le feedback des freelances pour perfectionner les méthodes de travail de vos équipes.

Débriefing : l’importance des réunions-bilans avec vos Freelances

Pour un débrief de fin de mission le plus constructif possible, choisissez parmi vos équipes un référent chargé de la préparation et de l’organisation. Idéalement, il s’agit d’une personne qui a travaillé directement avec le freelance, que ce soit en personne ou en visio. Prenons l’exemple d’un développeur freelance qui aurait rejoint votre équipe pendant un an, le temps d’un projet. En tant que référent, vous pouvez lui faire des retours sur les livrables, dresser un bilan de ses méthodes de travail, puis vérifier que le freelance a transmis toutes les informations nécessaires à votre équipe avant son départ. C’est aussi l’occasion de revenir sur les aspects positifs de la collaboration, que ce soit en termes de travail accompli, de communication, de proactivité ou d’autres soft-skills que vous avez particulièrement appréciés.

Côté freelance, cet échange est le moment idéal pour donner son avis sur la mission dans son ensemble. Que retiendra-t-il de l’entreprise ? Quels ont été les éléments plus ou moins positifs de la collaboration ? Le projet était-il assez cadré ? Les attentes de l’entreprise étaient-elles clairement formulées ? Quid des ressources et des outils collaboratifs ?

Cette réunion-bilan est aussi l’occasion pour le freelance de vous demander ce que vous avez plus ou moins apprécié dans ses méthodes de travail, ce qu’il pourrait changer ou améliorer. En effet, la plupart des freelances ne bénéficient pas d’entretiens trimestriel ou annuels avec une personne qui aurait du recul sur leur travail. Ils évoluent dans leur carrière de manière autonome. En engageant cette discussion à la fin de leur mission, vous leur donnez l’occasion de recevoir du feedback et des conseils qui pourront leur être précieux.

Selon l’ampleur et la durée du projet, prévoyez un rendez-vous entre une dizaine de minutes et plusieurs heures, en demandant éventuellement au freelance de préparer ses feedbacks. Pour des missions courtes ou ponctuelles, pensez à faire des recommandations par écrit, même de quelques phrases. L’effort demandé est minime, mais c’est un geste encourageant, et les freelances se feront un plaisir de recommander votre entreprise à leurs collègues indépendants.

« Les avis sont très importants pour moi, j’aime toujours pouvoir m’améliorer et proposer une meilleure expérience à mes clients. C’est pourquoi je trouve les avis laissés sur Malt particulièrement utiles ! », explique ainsi Cloélia Quillent-Elinguel, rédactrice de contenus éthiques

two people collaborating

Tirer profit des retours des freelances

Les Ressources Humaines vous le diront : il n’est pas si simple de trouver et de retenir des talents freelances, notamment des profils recherchés dans la tech. Pour qu’ils ne vous filent pas entre les doigts, assurez-vous que leur expérience avec votre entreprise soit satisfaisante du début à la toute fin. Mettez en avant la rémunération, les méthodes de travail ou la réputation de votre marque, mais aussi la raison d’être de l’entreprise et les engagements d’ordre social ou environnemental. De plus en plus de freelances souhaitent donner du sens à leur travail, et sont sensibles à ces questions.

Nassim Merzouk, Social Business Développeur, explique comment il voit la collaboration freelance-entreprise :

« Lorsque je rencontre pour la première fois un potentiel client, je prépare en amont une liste de questions afin d’en savoir plus sur les valeurs et les engagements de l’entreprise : quelle est la raison d’être de l’entreprise ? Combien de freelances ont déjà travaillé sur cette mission ? Quel est le turn over au sein de l’entreprise ? Quelle est votre politique en matière d’inclusion, de parité, etc. ? Ces questions vont en partie guider mon choix de collaborer avec l’entreprise ou non. » 

Chaque retour d’expérience devrait vous permettre d’améliorer une facette de votre entreprise. Si vous recevez des commentaires positifs sur l’environnement de travail, vous pouvez les partager avec vos équipes (après les avoir anonymisés). Si vous êtes face à des critiques constructives sur l’onboarding, l’intégration à l’équipe ou la réalisation des premières tâches, discutez-en avec les personnes responsables et tentez de perfectionner le processus. Vous recevrez peut-être des suggestions intéressantes au sujet de la communication avec les employés, de la planification des missions ou même du périmètre du projet. Même si vous choisissez de ne pas retenir tous ces feedbacks, il serait dommage de passer à côté d’une information qui apporte une valeur ajoutée à votre entreprise.

Inscrivez-vous sur Malt

Construire un réseau de talents freelances

Si vous êtes satisfait de la collaboration avec un freelance, que la mission a été un succès et que le courant est bien passé, dites-le-lui ! Et surtout, gardez son contact. Qui sait quand vous aurez à nouveau besoin de ses services ? Si un développeur mobile vous a créé une application, et que vous êtes content du résultat, vous voudrez lui confier les différentes mises à jour. Et si vous voulez sortir une nouvelle fonctionnalité, autant la lui confier : il connaît déjà les enjeux de votre marque. Si vous avez besoin d’un développeur Full Stack, d’un graphiste ou d’un expert SEO, il pourra sans doute vous recommander un profil. En proposant un débrief de qualité en fin de mission, vous vous constituez peu à peu un réseau de talents experts dans différents domaines.

L’inverse s’applique aussi. Les freelances ont tout intérêt à maintenir le contact avec leurs entreprises préférées, qui pourraient vouloir travailler à nouveau avec eux, ou recommander leurs services à d’autres marques. Le bouche-à-oreille demeure un excellent moyen pour les freelances de trouver de nouveaux clients. Entretenir le contact devient alors un pari gagnant-gagnant pour l’avenir.

Le management moderne encourage les retours d’expérience avec les employés, via des points individuels hebdomadaires, des solutions de feedback digital ou des entretiens  annuels. Les mêmes principes s’appliquent avec les freelances. Parmi ces différents feedbacks, ne négligez pas le débriefing en fin de mission : c’est une occasion unique d’obtenir des retours constructifs de la part de quelqu’un qui a intégré vos équipes, au moins pendant un temps. Et puis, c’est un argument de plus pour fidéliser ces talents si convoités !

Pour en savoir plus et appliquer ces bonnes pratiques dans votre entreprise, téléchargez notre guide complet sur les relations entre freelances et entreprises.